Video Oléo-Déclic, se chauffer avec les huiles usagées

198 0
198 0

Fondée en 2011, Oléo Déclic récupère les huiles ali­men­taires usagées des pro­fes­sion­nels de la restau­ra­tion et en fait un bio­com­bustible. En 2018, 50 000 litres d’huile ont été col­lec­tées. Une pro­duc­tion en cir­cuit court car faire plus de kilo­mètres pour aller récupér­er les huiles, c’est aus­si dégrad­er sa note envi­ron­nemen­tale.

Une solu­tion qui entre dans le bou­quet d’énergies disponibles pour pro­duire dif­férem­ment. D’autant que le poten­tiel de développe­ment existe : en France on pro­duit 150 à 170 tonnes d’huiles usagées par an, sans par­ler des par­ti­c­uliers qui seront oblig­és de tri­er leurs déchets organiques dès 2025.

Ren­con­tre avec Alain Vigi­er à Mar­seille, fon­da­teur d’Oléo-Déclic.

Reportage Coline Charbonnier et Justin de Gonzague

Cet article, comme tous les articles publiés dans les dossiers de 15–38, est issu du travail de journalistes de terrain que nous rémunérons.

15–38 est un média indépen­dant. Pour financer le tra­vail de la rédac­tion nous avons besoin du sou­tien de nos lecteurs ! Pour cela vous pou­vez devenir adhérent ou don­ner selon vos moyens. Mer­ci !

In this article