105 0

L’école de la Viste est  délabrée. La Mairie de Mar­seille ne veut pas faire de travaux, d’après les par­ents d’élèves et des mil­i­tants de la France Insoumise. Ils ont donc décidé de rénover l’école eux-mêmes. Cela provoque un désac­cord entre les par­ents et la Mairie.

En cette fin du mois de juil­let 2018, l’école de la Viste n’est pas en bon état. Les fenêtres sont con­damnées, on ne peut pas les ouvrir. Les chauffages ne fonc­tion­nent plus. Il faut plus de couleurs. Il manque du matériel. « C’est scan­daleux et choquant », affirme Sébastien Del­ogu, par­ent de deux élèves de cette école et mil­i­tant à la France Insoumise. Selon lui, il ne doit pas y avoir d’inégalités entre les écoles et il est hors de ques­tion de faire une ren­trée de plus dans une école délabrée. 


Action des par­ents
La Mairie n’a pas fait de travaux donc Sébastien Del­ogu a tout organ­isé. II a ouvert une cagnotte le 12 juil­let jusqu’au 21 juil­let ce qui a per­mis de récolter 6000 euros. Les par­ents ont acheté du matériel dans un mag­a­sin spé­cial­iste du bâti­ment : la pein­ture, des pinceaux et des rouleaux. Pour leurs achats ils se sont servis du livre de la direc­trice.

Les par­ents d’élèves ont alors fait les travaux. Le pre­mier jour 76 per­son­nes sont venues aider et le deux­ième jour, 146 per­son­nes. La police est venue mais ne les a pas arrêtées.

Con­flit poli­tique
Au départ, 300 000 euros étaient prévus pour la réno­va­tion mais la mairie n’a pas voulu faire de travaux. Sébastien Del­ogu con­naît Jean-Luc Mélen­chon, il lui a demandé de l’aider à faire les travaux et il a com­mencé à en par­ler. La mairie a mal pris les accu­sa­tions des par­ents sur les réseaux soci­aux. La munic­i­pal­ité a répon­du que c’étaient les enfants qui détéri­o­raient l’école et que c’était mieux que les par­ents paient avec l’argent col­lec­té. Mais ils ont été accusés d’occupation illé­gale de lieu pub­lic et lieu privé. Jean-Luc Mélen­chon a été attaqué en jus­tice par la Mairie bien que Jean-Claude Gaudin ait recon­nu l’utilité de l’action des par­ents.

Après la réno­va­tion
Le jour de la ren­trée, les élèves ont retrou­vé les façades de l’école repeinte de plusieurs couleurs et les jardins rénovés. Mais les travaux ne sont pas ter­minés. Les class­es n’ont pas été touchées à cause des men­aces de la Mairie. La mairie a promis de rénover elle-même l’école à l’aide de 300 000 euros. Les par­ents d’élèves ont mis 6 000 euros pour la réno­va­tion extérieure de l’école de la Viste. Les con­flits entre la France Insoumise et Jean-Claude Gaudin seront prob­a­ble­ment classés sans suite.

Les élèves de 4èmeD du collège Elsa Triolet (15ème — Marseille)
Photos SD

Durant le mois de mars 2019, deux class­es de 4ème du col­lège Elsa Tri­o­let (15ème arrondisse­ment) ont par­ticipé à des ate­liers d’éducation aux médias avec leur pro­fesseur de français et la pro­fesseure doc­u­men­tal­iste. Au cours des cinq séances pro­posées, ils étaient invités à tra­vailler sur les sources de l’information. Ain­si, en par­tant d’une actu­al­ité locale, ils devaient d’abord trou­ver des infor­ma­tions, recouper les sources lors d’une séance col­lec­tive, puis chercher les inter­locu­teurs sus­cep­ti­bles de répon­dre à leurs ques­tions. Ils ont par la suite pré­paré des ques­tions pour réalis­er une inter­view d’une heure. La dernière séance a per­mis de repren­dre les infor­ma­tions récoltées et d’écrire l’article pro­posé ici.

In this article