A Lesbos, une situation humanitaire catastrophique et des droits bafoués

131 0
131 0

Fan­ny est inter­prète bénév­ole dans une organ­i­sa­tion human­i­taire sur l’île de Les­bos, à 5 kms seule­ment de la Turquie. Le 28 févri­er, le prési­dent Erdo­gan a décidé d’ouvrir la fron­tière. Mais face aux per­son­nes qui souhait­eraient tra­vers­er, la Grèce est her­mé­tique.

Sur la petite île, la sit­u­a­tion déjà dra­ma­tique se com­plique et le tra­vail des human­i­taires aus­si.

Écoutez son témoignage enreg­istré la semaine dernière dans notre émis­sion enreg­istrée avec Radio Grenouille et qui sera dif­fusée same­di 21 mars.

Pho­to Selene Mag­no­lia

In this article