1962-2022. Algérie : «La question du pluralisme reste primordiale»

Nedjib Sidi Moussa, docteur en science politique et historien, a coordonné à l’été 2022 pour la revue de critique communiste «Contretemps», un dossier sur le Soixantième anniversaire de l’indépendance de l’Algérie. Il souligne que des enjeux de l’époque sont aujourd’hui encore brûlants, et sans réponse.

Fabrice Riceputi : « Le projet 1000 autres a sorti ces personnes de l’anonymat dans lequel elles étaient maintenues depuis 1957»

En 1957, en pleine guerre d’indépendance algérienne, sous couvert de lutter contre le terrorisme, l’armée française emprisonne, torture et fait disparaitre des milliers de personnes à Alger. De cette pratique généralisée, le grand public français connait surtout les victimes Maurice Audin, européen militant communiste, et Ali Boumendjel, avocat algérien. Aujourd’hui, Fabrice Riceputi, chercheur associé à l’Institut de l’histoire du temps présent, et Malika Rahal, historienne et directrice de l’Institut d’Histoire du Temps Présent, tentent de donner un nom et de faire connaître l’histoire de tous les autres.

Saadia Gacem et Maya Ouabadi – Créer l’espace pour les voix des femmes en Algérie

En mai 2022, Saadia Gacem,  doctorante en anthropologie du droit, réalisatrice et féministe, et Maya Ouabadi, éditrice, fondatrice des éditions motifs lancent « La Place », une revue féministe algérienne dont le contenu est produit uniquement par des femmes. Leur objectif : créer un espace pour que se diffusent des idées portées par des femmes. 

Les Dossiers 15-38

Dossier #31

Turquie : un pays transformé, une société divisée

Souvent ballotée entre l’Europe et l’Asie, la Turquie est décidément bien méditerranéenne. Il existe même une doctrine qui s’impose sous la politique d’Erdogan, celle de la “patrie bleue”, comme l’explique la politologue Jana J. Jabbour dans ce dossier où 15-38 décrypte les enjeux de la polarisation politique en cours dans le pays, mais aussi ceux liés à la gestion de l’arrivée des réfugiés face à une opinion de plus en plus hostile.

Accéder au dossier >>>

Dossier #30

Changer la politique

Abstentions, manifestations, critiques virulentes contre les élites politiques, partout en Méditerranée, les citoyens remettent en cause les systèmes de gouvernance et veulent changer la politique. En Espagne, où le mouvement du 15-M a permis l’accès au pouvoir de militants, c’est l’heure du bilan. En France, après le mouvement des Gilets Jaunes, l’initiative de la Primaire Populaire a tenté de redonner du pouvoir aux citoyens, sans parvenir à modifier le résultat du premier tour de l’élection présidentielle. Enfin, quand Kais Saied, le Président tunisien, gèle les activités du Parlement pour parvenir à « l’établissement d’un véritable régime démocratique », la crainte d’un autoritarisme revient. Une question commune apparaît alors : existe-t-il un système politique «  idéal » ?

Accéder au dossier >>>

Dossier #29

Vers une alimentation durable ?

De la terre à l’assiette, il y a des hommes, des femmes, des travailleur·ses, des consommateur·rices, des propriétaires terrien·nes, des acteur·rices économiques qui cherchent à redonner du sens à notre façon de nous alimenter. Ces différent.es acteur.trices tentent de répondre à cette question centrale : « Comment envisager une alimentation de qualité, accessible à tous et toutes, tout en respectant l’environnement de chaque territoire ? »

Accéder au dossier >>>

Les derniers articles

Nedjib Sidi Moussa : « La question du pluralisme reste primordiale »

Nedjib Sidi Moussa : « La question du pluralisme reste primordiale »

La revue de critique communiste Contretemps publie dans son numéro de juillet un dossier sur le Soixantième anniversaire de l’indépendance de l’Algérie. Coordonné par Nedjib Sidi Moussa, docteur en science politique et historien, ce dossier souligne que des enjeux de l’époque sont encore brûlants, et sans réponse, aujourd’hui.

Fabrice Riceputi : « Le projet 1000 autres a sorti ces personnes de l’anonymat dans lequel elles étaient maintenues depuis 1957»

Fabrice Riceputi : « Le projet 1000 autres a sorti ces personnes de l’anonymat dans lequel elles étaient maintenues depuis 1957»

En 1957, en pleine guerre d’indépendance algérienne, sous couvert de lutter contre le terrorisme, l’armée française emprisonne, torture et fait disparaitre des milliers de personnes à Alger. De cette pratique généralisée, le grand public français connait surtout les victimes Maurice Audin, européen militant communiste, et Ali Boumendjel, avocat algérien. Aujourd’hui, Fabrice Riceputi, chercheur associé à l’Institut de l’histoire du temps présent, et Malika Rahal, historienne et directrice de l’Institut d’Histoire du Temps Présent, tentent de donner un nom et de faire connaître l’histoire de tous les autres. Après la découverte d’une liste de noms dans les archives coloniales, ils ont créé un site, 1000autres.org , pour lancer des appels à témoignages.

David Hury : « Les questions d’identité qui sont traitées à travers le roman sont toujours d’actualité »

David Hury : « Les questions d’identité qui sont traitées à travers le roman sont toujours d’actualité »

Journaliste au Liban pendant plusieurs années, David Hury s’installe de nouveau en France en 2015 et plonge dans les archives familiales normandes. Il y puise la trame d’un roman, Mustapha s’en va-t-en guerre, et l’esquisse de son personnage principal, Mustapha, parent de l’auteur. Voyage dans le passé et polar haletant, le roman invite les lecteurs à entrer dans les pas de son héros, enfant de Figuig, au Maroc, entre plusieurs époques et plusieurs pays, à la rencontre de la grande Histoire : de la colonisation, au combat pour l’indépendance algérienne, en passant par la résistance française pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le Souk

Les histoires des lecteurs de 15-38

Le Lieu

À Marseille, se retrouver et échanger

Je soutiens 15-38

Vous êtes nos principaux financeurs

La radio

Les émissions radio en partenariat avec Radio Grenouille à Marseille

L’équipe

Journalistes, documentaristes et photographes, sur les rives de la Méditerranée

Nos Valeurs

Ce que nous défendons, nos responsabilités