Solutions à la pollution plastique

Rédigé par : Hélène Bourgon
Publié le 25/03/2019

Les solutions à la réduction des déchets sont multiples et de nombreuses personnes, des citoyens réfléchissent aux solutions, nous en avons sélectionnées quelques unes.
Une solution est proposée par Samuel Lebihan à Antibes. L’objectif de cette homme est de transformer les déchets en carburant. Il a fait une machine qui s’appelle Chrysalis qui a pour but de transformer les déchets en carburant. Elle peut traiter un kilo de plastique par heure et fournir ainsi de 500 à 600 grammes de gazole.

Comment fonctionne la machine :
Le principe est simple : une fois broyé le plastique est chauffé en haute température puis  distillé. De l’eau pour le refroidissement et une petite alimentation électrique sont également nécessaires au processus. Le diesel est quant à lui récupéré comme carburant pour un moteur de bateau, de voiture ou pour un générateur.

Samuel Lebihan estime que la valeur de la machine est de 50.000 euros. Ce n’est pas très cher car en 1 an on a amorti la somme.
Avec 1 kilo de plastique on obtient une base de :
Diesel : 700g
Essence : 180g
Gaz : 80g
Carbone : 40g

Les molécules de plastique sont dépolymérisées à 450°

La machine ne contient aucune énergie fossile et elle marche grâce à la chaleur, ce qui permet de continuer à faire de l’énergie.

Cette solution peut être appliquée à la mer Méditerranée où les déchets plastiques sont très nombreux et polluent les fonds marins. 4 jeunes, ont d’ailleurs lancé un projet intitulé Plastic Odyssée qui a pour but de récupérer le plastique en Méditerranée à bord d’un petit bateau. Leur bateau est équipé d’un catalyseur qui chauffe le plastique et le transforme en carburant.