353 0

Cette carte pro­pose de met­tre en lumière les murs et les bar­rières actuelles qui sépar­ent les peu­ples et freinent les mobil­ités en Méditer­ranée. Cer­tains sont récents, d’autres ont été érigés depuis plusieurs années alors que l’Europe fêtait la chute du mur de Berlin. Selon cer­taines recherch­es, à la fin des années 2000, les murs, clô­tures ou bar­rières des États s’étalent sur plus de 8 000 km de fron­tières.

A Chypre, la ligne verte longue de 180 km sépare depuis 1974 les par­ties grecque et turque de l’île. Au sud du Liban et de la Syrie, les fron­tières d’Israël restent gril­lagées et mil­i­tarisées, elles ont même été ren­for­cées en 2012.

En 1980, le Maroc érige un mur de sable à l’est du Sahara occi­den­tal, cinq ans après avoir pris pos­ses­sion de la zone. Aujourd’hui, le ter­ri­toire reste au cœur d’enjeux géopoli­tiques et économiques forts entre le Front Polis­ario et le roy­aume maro­cain, avec notam­ment, la ques­tion de l’exploitation des mines de phos­phate. Le mur mesure actuelle­ment près de 2 000 km.

Au nord du Maroc pour bar­rer l’accès au détroit de Gibral­tar et au-delà à l’Espagne, les enclaves de Ceu­ta et Melil­la sont cernées de bar­rières sécu­ri­taires et mil­i­tarisées dif­fi­cile­ment fran­chiss­ables et meur­trières.
Plus récem­ment, de nou­veaux murs européens sont apparus autour de l’espace Schen­gen notam­ment au niveau du fleuve Évros entre la Grèce et la Turquie, mais aus­si en 2015, en Hon­grie. Le pays décide alors d’élever un mur de 175 km le long de sa fron­tière avec la Ser­bie pour blo­quer le pas­sage de migrants et les empêch­er de pour­suiv­re leur route vers l’Italie. En France, une clô­ture de 2 à 4 mètres de haut a été érigée pour bar­rer l’accès des migrants au ter­mi­nal d’Eurotunnel à Calais.

Enfin, le mur israélien, ren­for­cé entre 2001 et 2002 au niveau de la bande de Gaza et ini­tié à la même péri­ode autour de la Cisjor­danie, cein­ture tou­jours le ter­ri­toire de la Pales­tine. En 2011, pour met­tre un terme aux entrées en prove­nance d’Égypte, Israël lance la con­struc­tion d’une autre bar­rière le long de sa fron­tière avec le Sinaï.

In this article