Désaccord à l’école de la Viste

Rédigé par : 15-38 mediterranée
Mis à jour le 17/10/2020 | Publié le 10/04/2019

L’école de la Viste est  délabrée. La Mairie de Marseille ne veut pas faire de travaux, d’après les parents d’élèves et des militants de la France Insoumise. Ils ont donc décidé de rénover l’école eux-mêmes. Cela provoque un désaccord entre les parents et la Mairie.

En cette fin du mois de juillet 2018, l’école de la Viste n’est pas en bon état. Les fenêtres sont condamnées, on ne peut pas les ouvrir. Les chauffages ne fonctionnent plus. Il faut plus de couleurs. Il manque du matériel. « C’est scandaleux et choquant », affirme Sébastien Delogu, parent de deux élèves de cette école et militant à la France Insoumise. Selon lui, il ne doit pas y avoir d’inégalités entre les écoles et il est hors de question de faire une rentrée de plus dans une école délabrée. 


Action des parents
La Mairie n’a pas fait de travaux donc Sébastien Delogu a tout organisé. II a ouvert une cagnotte le 12 juillet jusqu’au 21 juillet ce qui a permis de récolter 6000 euros. Les parents ont acheté du matériel dans un magasin spécialiste du bâtiment : la peinture, des pinceaux et des rouleaux. Pour leurs achats ils se sont servis du livre de la directrice.

Les parents d’élèves ont alors fait les travaux. Le premier jour 76 personnes sont venues aider et le deuxième jour, 146 personnes. La police est venue mais ne les a pas arrêtées.

Conflit politique
Au départ, 300 000 euros étaient prévus pour la rénovation mais la mairie n’a pas voulu faire de travaux. Sébastien Delogu connaît Jean-Luc Mélenchon, il lui a demandé de l’aider à faire les travaux et il a commencé à en parler. La mairie a mal pris les accusations des parents sur les réseaux sociaux. La municipalité a répondu que c’étaient les enfants qui détérioraient l’école et que c’était mieux que les parents paient avec l’argent collecté. Mais ils ont été accusés d’occupation illégale de lieu public et lieu privé. Jean-Luc Mélenchon a été attaqué en justice par la Mairie bien que Jean-Claude Gaudin ait reconnu l’utilité de l’action des parents.

Après la rénovation
Le jour de la rentrée, les élèves ont retrouvé les façades de l’école repeinte de plusieurs couleurs et les jardins rénovés. Mais les travaux ne sont pas terminés. Les classes n’ont pas été touchées à cause des menaces de la Mairie. La mairie a promis de rénover elle-même l’école à l’aide de 300 000 euros. Les parents d’élèves ont mis 6 000 euros pour la rénovation extérieure de l’école de la Viste. Les conflits entre la France Insoumise et Jean-Claude Gaudin seront probablement classés sans suite.

Durant le mois de mars 2019, deux classes de 4ème du collège Elsa Triolet (15ème arrondissement) ont participé à des ateliers d’éducation aux médias avec leur professeur de français et la professeure documentaliste. Au cours des cinq séances proposées, ils étaient invités à travailler sur les sources de l’information. Ainsi, en partant d’une actualité locale, ils devaient d’abord trouver des informations, recouper les sources lors d’une séance collective, puis chercher les interlocuteurs susceptibles de répondre à leurs questions. Ils ont par la suite préparé des questions pour réaliser une interview d’une heure. La dernière séance a permis de reprendre les informations récoltées et d’écrire l’article proposé ici.