Information – désinformation, petit guide de bonnes pratiques

Rédigé par : 15-38 mediterranée
Mis à jour le 17/10/2020 | Publié le 15/04/2018

Dans le cadre d’ateliers de sensibilisation à l’information réalisés en mars 2017 au Collège Elsa Triolet de Marseille, nous avons réalisé un guide des bonnes pratiques à destination de tous les collégiens. Le but est de donner des conseils pour bien s’informer et vérifier les informations qui circulent sur internet. Nous avons pour cela récolté des vidéos et documents de bonnes pratiques sur internet, mais aussi utilisé les expériences directes des collégiens lors de ces ateliers.

L’information, c’est quoi ?
Avant de partager une information sur les réseaux sociaux, il est important de déterminer si l’information est vraie ou fausse. Il faut donc savoir ce qu’est une information. Ce sont des faits (une catastrophe naturelle, une décision politique, une découverte scientifique) que des journalistes portent à la connaissance du public. Une information a trois caractéristiques:
1. Elle concerne le public
L’information représente un intérêt pour le public.
2. Elle est fondée sur des faits réels
Elle ne se base pas sur un avis ou une opinion.
3. Elle est vérifiée
C’est-à-dire qu’elle émane directement des personnes concernées (experts, témoins directs, autorités, etc). Ce sont les sources de l’information.

Une source d’information, c’est quoi ?
C’est l’origine de l’information. La source peut être primaire (un témoin, une photographie) ou secondaire (le récit de quelqu’un qui n’était pas présent mais qui a des informations via un témoin qui a assisté à l’événement reporté). Pour s’assurer que les informations qu’ils transmettent collent au plus près de la réalité, les journalistes essaient de trouver plusieurs sources différentes pour parler du même événement. On appelle ça « recouper ses sources ». Il est donc important de vérifier que les sources de l’information sont fiables.

Quelles sont les sources à notre disposition ? récolter des témoignages – interviewer quelqu’un directement, les chaines d’information, les journaux, la radio, les policiers, les institutions et les organes officiels, les réseaux sociaux ; facebook, twitter, instagram.

Comment fait-on pour vérifier une source d’information ?
On regarde : la date de publication de l’article, l’auteur, le site, les commentaires.

Fausse information et désinformation
La désinformation consiste à utiliser les techniques des média pour induire volontairement en erreur, cacher ou travestir des faits. Exemple : la querelle du saumon quand un laboratoire américain déclare que les saumons issus des élevages européens sont toxiques. En fait, il voulait relancer la vente du saumon sauvage d’Alaska pollué par une marée noire.

Il existe également des sites qui publient des informations fausses ou satiriques dans le but de railler les médias, mais qui prennent l’apparence de sites d’information classiques.

Rumeurs et théorie du complot
La rumeur : histoire surprenante voire inquiétante qui circule rapidement par le bouche à oreille. Très souvent, elle est liée à nos grandes peurs : la mort, l’étranger, la maladie. Au moment où elle circule, on ne sait pas si elle est vraie ou fausse.

http://theoriesducomplot.be/#2._RUMEUR__TH%C3%89ORIE_DU_COMPLOT_ET_DESINFORMATION

La théorie du complot : elle s’oppose à la version officielle soutenue par les autorités ou les grands médias. Elle prétend révéler une explication volontairement tenue secrète. Exemple : les théories sur les illuminati, la CIA, les attentats du 11 septembre 2001.

Décodex : http://www.lemonde.fr/verification/
Checknews (poser une question, des journalistes vérifient l’information)
https://liberation.checknews.fr/
Tineyes (pour vérifier l’origine d’une photo)
https://www.tineye.com/
Hoaxbuster (répertoire de fausses informations ou rumeurs qui circulent sur le net)
http://www.hoaxbuster.com/