Les projets de Samia Ghali pour sauver le logement à Marseille

Rédigé par : 15-38 mediterranée
Publié le 06/02/2020

Au mois de janvier et février 2020, les élèves de 4ème ont participé à des ateliers de sensibilisation aux médias. Le but était de travailler sur la vérification des sources et la recherche d’informations sur le thème des élections municipales 2020. Les articles ont été réalisés grâce à un travail de recherche et une interview. Deux classes ont pu interroger un représentant des deux candidats qui ont donné suite à notre demande. Deux autres classes ont reçu des membres d’association ou de collectifs actifs sur deux questions importantes à Marseille : le mal logement et les sources de pollution.

Dans le cadre des élections municipales 2020 qui auront lieu les 15 et 22 mars, nous avons interviewé Merwann Mettouchi sur la question des logements. Ce dernier est le représentant de Samia Ghali. Il gère la campagne des jeunes et le secteur des 9ème et 10ème arrondissement de Marseille.

Huit victimes le 5 novembre 2018 dans l’effondrement de deux immeubles, rue d’Aubagne à Noailles au centre de Marseille. Pour ne plus qu’il y ait de délogés et de victimes, Samia Ghali voudrait mettre en place le permis de louer à Marseille, notamment au centre-ville (il existe par exemple à Lille). Avant que les propriétaires ne mettent en location leurs logements un technicien viendra vérifier que les normes sont respectées. A défaut, le propriétaire risquera jusqu’à 15 000 euros d’amende.

L’une des priorités de Samia Ghali est aussi la rénovation des bâtiments. Selon Merwann Mettouchi son représentant « tout Marseille doit être rénové, surtout au centre-ville. L’un des projets de Samia Ghali est de racheter les logements privés en mauvais état afin qu’ils deviennent publics et puissent être rénovés.

Il ajoute que la ville de Marseille est en-dessous du seuil minimum de logement social fixé à 25%. La ville compte en effet 20.1% de logements sociaux avec des inégalités importantes. Selon le journal la Marseillaise il y a par exemple 43.7% de logements sociaux dans le 14ème arrondissement contre 4.2% dans le 6ème.

Comment financer toutes les propositions de Samia Ghali ? Tout d’abord, Merwan Mettouchi nous a confirmé qu’une mairie reçoit des impôts et des taxes, comme la taxe d’habitation. C’est d’ailleurs l’un des taux les plus élevés de France. La Mairie peut aussi recevoir des fonds de la part de l’Etat et de l’Europe mais il faut déposer des projets. A l’heure actuelle, selon le président de région Renaud Muselier cité par Marsactu, la métropole et la ville de Marseille ont dépensé 15.8 millions d’euros soit 3.5% des fonds européens disponibles.

Le représentant de Samia Ghali explique qu’elle souhaite faire seulement deux mandats, aura-t-elle le temps mettre en place tous ces projets ?