Pourquoi les jeunes marocains et algériens quittent-ils leur pays ?

Rédigé par : 15-38 mediterranée
Publié le 09/07/2021

Par Mthias et Pablo

Partie 1: Les Marocains

Plus de 100 000 Marocains tentent chaque année de traverser clandestinement le détroit de Gibraltar pour gagner l’Europe, nouvelle terre de toutes les promesses.

Pourquoi partent-ils ? Il y a la sécurité, l’asile, l’abri des conflits, le travail, les études, un avenir prometteur et une nouvelle vie.

Mais le chemin est semé d’embûches : Il y a les garde-côtes qui les empêchent de rejoindre l’Europe, les tensions et violences aux frontières.

Seulement, quelques courageux (ou désespérés) quittent leur territoire pour aller vers un pays où il y a ce qu’il faut pour faire une vie, loin de tout conflit, de tout problème.

Les Marocains qui quittent leur pays ont, en général, le même objectif: celui du travail. Au Maroc, le salaire est bas. Il y a aussi peu d’écoles. Alors certains ambitieux viennent dans des pays avec des écoles adaptées pour leur projet de travail.

Partie 2 : Les jeunes algériens

Les Algériens quittent leur pays d’origine en 2 groupes  les plus riches qui ont un visa prennent l’avion les autres qui n’en n’ont pas (pas les moyens financiers) prennent des bateaux clandestins s’ ils se font arrêter par la marine algérienne  pour la première fois ils encourent 2 mois de prison avec sursis. Pour la deuxième fois 2 mois de prison ferme et pour l’organisateur c’est 2 ans de prison ferme.

En général les migrants algériens partent vers l’Espagne mais ils peuvent également se tourner vers les pays suivants: Belgique, France, Canada la migration pour aller vers l’Allemagne commence petit à petit à se faire.

Algérie et France ont une histoire particulière et des liens de famille et liens de sang par exemple entre des personnes qui sont nées en Algérie et vivent entre les deux pays. La France a colonisé l’Algérie qui est indépendante depuis 1962.

INTERVIEW AVEC LEILA BERATTO, journaliste en Algérie et cofondatrice de 15-38 Méditerranée : elle vit depuis 9 ans en Algérie, elle a répondu à nos questions : 

Pourquoi les Algérien quittent leur pays ?

“Il faut savoir de quels Algériens on parle, car l’Algérie et la France ont des liens particuliers, liens de famille et de sang important. Il y a des circulations régulières entre les deux pays. Il y a beaucoup d’Algériens en France dont les grands parents vivent en Algérie et ils vont en été rendre visite à leur famille régulièrement. Donc il y a cette migration là. Il y a aussi des jeunes qui vont partir pour faire leurs études en France. Comme par exemple Erasmus : possibilité d’aller faire ses études dans l’Union européenne et obtenir le même diplôme que dans son pays. Les Algériens sont les étudiants étrangers les plus nombreux en France. Mais il y a ceux qui n’ont pas de diplôme, qui ne font pas d’études, qui ne trouvent pas de travail et qui tentent la traversée pour chercher une vie meilleure autre part.

Les raisons pour lesquelles ils partent de leur pays sont diverses :

En Algérie, le chômage est important et avoir un diplôme qui vient de l’étranger c’est une garantie, pour trouver un travail plus facilement. La deuxième raison c’est que cela leur permet de visiter un autre pays parce que aujourd’hui c’est très difficile pour les Algérien de voyager dans un autre pays pour les vacances. Dans l’ Union européenne nous n’avons pas besoin de visa pour voyager en Europe. Pour les Algériens quelque soit l’endroit où ils veulent aller c’est plus difficile il leur faut un visa et faire un dossier, c’est très compliqué. La 3ème raison c’est la qualité de vie, il y a un certain nombre de jeunes qui veulent aller voir ailleurs et qui pensent qu’on vit mieux dans d’autres parties du monde, et c’est vrai qu’en Algérie il y a peu d’infrastructures de loisirs, et des petits salaires donc certains ont envie de mieux et de tenter leur chance en Europe. Mais ils ne peuvent pas partir car ils n’ont pas assez d’argent. La 3ème raison c’est la qualité de vie, il y a un certain nombre de jeunes qui veulent aller voir ailleurs et qui pensent qu’on vit mieux dans d’autres parties du monde, et c’est vrai qu’en Algérie il y a peu d’infrastructures de loisirs, et des petits salaires donc certains ont envie de mieux et de tenter leur chance en Europe. Mais ils ne peuvent pas partir car ils n’ont pas assez d’argent.

Les Algériens qui partent sans visa sur des bateaux de fortune

les gens qui prennent ces bateaux veulent partir du pays et n’ont pas réussi à avoir un visa ils doivent avoir un compte bancaire avec beaucoup d’argent pour venir en France. Ceux qui ont de l’argent obtiennent un visa et partent en toute légalité et ceux qui en ont pas assez partent illégalement sur des bateaux de fortune. On ne leur donne pas l’autorisation de partir normalement en avion ou même avec les gros ferry qui traversent la Méditerranée tous les jours. Il y a des bateaux militaires algériens qui contrôlent les côtes et arrêtent ces embarcations, les personnes risquent 2 mois de prison en Algérie et le retour à la case départ.

PHOTO UNE : Abdo Shanan, photographe algérien, collaborateur de 15-38 Méditerranée