Author: Leila Beratto

Fabrice Riceputi : « Le projet 1000 autres a sorti ces personnes de l’anonymat dans lequel elles étaient maintenues depuis 1957»

En 1957, en pleine guerre d’indépendance algérienne, sous couvert de lutter contre le terrorisme, l’armée française emprisonne, torture et fait disparaitre des milliers de personnes à Alger. De cette pratique généralisée, le grand public français connait surtout les victimes Maurice Audin, européen militant communiste, et Ali Boumendjel, avocat algérien. Aujourd’hui, Fabrice Riceputi, chercheur associé à l’Institut de l’histoire du temps présent, et Malika Rahal, historienne et directrice de l’Institut d’Histoire du Temps Présent, tentent de donner un nom et de faire connaître l’histoire de tous les autres. Après la découverte d’une liste de noms dans les archives coloniales, ils ont créé un site, 1000autres.org , pour lancer des appels à témoignages.

Lire la suite

Saadia Gacem et Maya Ouabadi – Créer l’espace pour les voix des femmes en Algérie

En mai 2022, Saadia Gacem,  doctorante en anthropologie du droit, réalisatrice et féministe, et Maya Ouabadi, éditrice, fondatrice des éditions motifs lancent « La Place », une revue féministe algérienne dont le contenu est produit uniquement par des femmes. Leur objectif : créer un espace pour que se diffusent des idées portées par des femmes. 

Lire la suite

Amel Hadjadj, militante Algérienne : « il était très important de comprendre pourquoi la mobilisation bloquait »

Lors des manifestations du hirak en 2019, les militantes féministes algériennes avaient créé le débat en instaurant un « carré féministe » qui regroupait des militantes de différents groupes. Depuis, d’autres initiatives ont tenté de remettre sur la table la nécessité de lutter pour l’égalité formelle et contre les violences faites aux femmes. Amel Hadjadj est militante et fondatrice du Journal féministe algérien.

Lire la suite